Le groupe La Barre rend hommage au citoyen Alain Sac-Epée

  by    0   2

ASE-2-FULLSur un temps de production aussi long et sur un générique aussi fourni, il était inévitable que certains nous quittent en route et ne puissent voir le film abouti. Ce fut le cas hélas, pour quelques uns. Ce fil d’actualité n’a pourtant pas vocation à devenir une rubrique nécrologique ni faire le panégyrique systématique de tous les braves qui ont remontés les manches pour que ce film existe. Cependant, à l’occasion de la disparition récente d’Alain Sac-Epée,  le réalisateur, qui s’était lié d’amitié avec ce militant au regard clair, tient à faire publier ici un court extrait du discours que vient de lui consacrer le Groupe La Barre d’Abbeville pour lequel il était très actif :

 » …/… Notre camarade Alain a été un libre-penseur de tous les instants, donnant tout le temps qu’il pouvait à notre combat, et il a assumé avec courage ses convictions, donnant toujours son avis, convaincu que seules la franchise et la libre expression  peuvent faire avancer le débat et la réflexion de tous…/… Bien que discret et fort éloigné de ceux qui aiment se mettre en avant et jouer les vedettes, c’est lui qui pourtant  a accepté de répondre aux questions du cinéaste dans le film « les trois vies du Chevalier » permettant ainsi au groupe La Barre d’y être bien présent, et de donner au combat anticlérical toute sa place. Film qui maintenant permet à chacun de retrouver ou de découvrir sa gouaille, son humour et la force de ses convictions. Nous sommes fiers du courage, de la loyauté, de l’obstination à défendre la laïcité et la liberté de pensée de notre camarade et lui  rendons donc hommage aujourd’hui, lui qui fut un des militants de l’émancipation de l’humanité…/… » Abbeville, le mardi 21 octobre 2014

Alain avait été interviewé en 2005 et s’était déplacé au Cinéma le Rex en février 2014 pour assister à notre avant-première Abbevilloise.  Il nous avait confié à l’entrée de la salle :   » que cela l’aurait bien fait chier de ne pas voir le film avant de crever.  » 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top