Le film

SLIDER FILM 5

Archives-projectionsDouze projections test du film ont été organisées en France à l’Automne 2012 avant montage final. Une série d’avant-premières exceptionnelles ont suivi de Mai 2013 à Mars 2014. Sortie Nationale en salles de cinéma agréées le 23 Avril 2014. DCP 2K VF – visa d’exploitation n°137498 tout public distribué par AZOTH Studio agrément cnc n°03628. Le calendrier des projections en cours est disponible sur le site à l’onglet à l’affiche. Pour les séances non commerciales hors salles agréées, ADAV EUROPE distribuera conjointement le film en DVD dés la sortie de l’édition. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez programmer le film. Un formulaire de pré-réservation en ligne est disponible en cliquant ici .

BOUTON-ALLO-CINE-64
Ardèche image 64
unifrance film 64
imdb

Pour le monde anglophone, Gail Noyer, scénariste américaine Voltairienne, a supervisé le sous-titrage du film en langue anglaise. Le trailer sous-titré est disponible dans l’espace téléchargement et le code d’accès au screener également sous-titré peut être envoyé aux programmateurs intéressés. Des traductions vers d’autres langues sont actuellement à l’étude.

GB mini

THE THREE LIVES OF THE CHEVALIER (Pitch) : The Chevalier La Barre : Freethought’s Eternal Martyr. Narrative Documentary : On the continuing struggle of freethought in France from The Enlightenment to our day (1765 – 2005), told through the execution of the Chevalier de La Barre for blasphemy, the last and youngest victim of religious intolerance under The Old Régime, and through repeated struggles to place a commemorative statue to his memory in Paris facing Sacred Heart Church. The film is scored with a symphony composed in his honor. Trailer

BANDEAU-LAURIERS-WEB

« Prix de l’initiative Laïque » RVH Blois 2013

Rencontres Cinématographiques de Manosque 2014

Festival de Cinéma des 5 Continents de Ferney-Voltaire 2014

Rendez-vous de l’Histoire de Blois 2014

Festival International du Film Historique de Waterloo 2014

Festival International du Film Grolandais de Toulouse 2015

Une première édition « spéciale éducation » gratuite réservée au public lycéen est en cours d’élaboration en partenariat avec le Fonds MAIF pour l’Éducation et la MGEN. Elle verra les jour au printemps 2016. Une deuxième édition verra simultanément le jour  à destination de toutes les autres médiathèques publiques en partenariat avec l’ADAV (Prêt & consultation). Les droits de diffusion publique de ce DVD seront confiés à ADAV EUROPE pour répondre aux demandes de séances non-commerciales hors salles agréées. La conception graphique des éditions est confié à Anna Mars & François Giovangigli à qui nous devons déjà l’affiche du film et le dossier de presse. L’authoring est confié à Pierre Sainteny, le line editor crédité au générique du film.  (1 DVD en VF et VO sous-titrée en anglais accompagné d’un livret de 16 pages). Il faudra encore patienter pour que l’édition grand public voit le jour (édition collector de 2 disques : DVD + CD audio de la BO accompagné d’un livre de 80 pages regroupant l’intégralité des interviews).

DOMINIQUE-DATTOLA2

JFC 351X351

JEAN-FELIX CUNY (CO-AUTEUR) : Comédien, metteur en scène, et historien de formation, il est l’auteur d’ouvrages de vulgarisation pour les éditions Hachette « Sel que j’aime », Gallimard « Les villages perchés du Luberon » et Aden « Le chemin de Nanterre ».

Au Théâtre, il assiste Nicky Rieti au Théâtre de Gennevilliers et étudie la tragédie classique avec Michel Favory et Denis Llorca. Il joue et met en scène pour de nombreuses troupes : Cie de L’Arche, Cie Denis Llorca, Le Vent Rouge (danse contemporaine), Blyth & Co. Il est également le fondateur de l’Atelier WRZ à Paris qui prépare de jeunes comédiens au conservatoire.

Il conçoit et réalise parallèlement des spectacles historiques son & lumière avec entre autres à son palmarès : Le Bicentenaire de Polytechnique, Les chemins de la liberté pour la commémoration de la libération d’Evreux, les Trente ans des Parcs naturels, les Fêtes de la Saint Louis à Aigues-mortes, l’Hommage à Maria Callas, les Fêtes d’automne de Paris…

Sa première collaboration avec Dominique Dattola remonte à 1993 où il jouait l’Officier du Scorpion pour son court-métrage « Le Procès » adapté, sur une idée originale de Christian Philibert, des apocryphes du procès de Socrate.

Pour Les 3 Vies du Chevalier, Jean-Félix Cuny a supervisé la chronologie historique du récit, validé le texte de la narration et dirigé le plateau des acteurs de doublage.

BERTRAND SACHY

BERTRAND SACHY (COSTUMIER) : Titulaire d’un B.T.S. industries de l’habillement et après un passage aux Beaux Arts d’Amiens, Bertrand Sachy rejoint la compagnie « Le Carquois d’Amiens » où il se spécialise dans le costume de scène pendant deux ans au côté de Marie-Claude Quignon, plasticienne et costumière de la compagnie. Habilleur à la « Comédie de Picardie », il enchaîne parallèlement des créations originales de costumes de théâtre pour les compagnies Picardes « Issue de secours » à Abbeville, pour le jeu masqué « Art Tout Chaud » ou pour le théâtre d’objet « Éclats d’États » notamment. Il anime depuis sept ans un atelier de Création Textile au Centre Culturel Jacques Tati d’Amiens ainsi que des stages d’apprentissage autour des tissus et de la couture à destination des enfants.

Pour Les 3 Vies du Chevalier, il a conçu, dessiné et confectionné le costume du Chevalier de la Barre porté par Félicien Delon dans le film.

Gail-K.-Noyer

GAIL K. NOYER (ENGLISH TRANSLATOR) : freelance writer and translator, born in Michigan where she did copywriting and production for a PBS affiliate and radio before moving to France. She has written scripts in French for a half-dozen TV series, and translated many others into English, along with plays, documentaries and exhibitions for museums. A long-time student of the Enlightenment, her book, “Voltaire’s Revolution: Writings from His Campaign to Free Laws from Religion” was published by Prometheus Books and released by Penguin/Random House in 2015. She is currently developing a feature film script on Voltaire, as well as a feature-length comedy inspired by one of his lesser-known works. Gail K. Noyer and Dominique Dattola became acquainted through the French authors’ guild (SNAC) and, discovering their mutual interests, she wrote an English adaptation of The 3 Lives of the Chevalier and provided a version of the film subtitled in English.

Rishi Boodhoo

RISHI BOODHOO (ASSISTANT REALISATEUR) : Lauréat d’un BTS Opérateur de prises de vues, et après avoir assisté Dominique Dattola dans ses productions depuis 2006, Il travaille comme cadreur sur de nombreux reportages et documentaires diffusés sur Arte, Equidia, France Ô, Ma Chaîne Sport, Mezzo, TVE, Trace TV, TF1… Il réalise parallèlement des films corporate et vient d’achever son premier court métrage de fiction : « Le Miroir et l’Image ». Rishi Boodhoo et Dominique Dattola sont les cadreurs principaux du film Les 3 Vies du Chevalier.

ADELE MENARD 351x351

ADELE MENARD (DIRECTRICE DE PRODUCTION) : Diplômée de l’École Supérieure d’Enseignement Cinématographique en section production, elle fait ses premiers pas à AZOTH Studio pour participer au lancement du tournage des 3 Vies du Chevalier. Elle rejoint ensuite Skopia Films, la société d’Eric Bittoun avec lequel, elle a produit, à ce jour, une bonne trentaine de documentaires pour la télévision. Pour les 3 Vies du Chevalier, Adèle Ménard a supervisé  la mise en conformité administrative de tous les contrats en vue de la sortie du film et de l’obtention du visa d’exploitation.

JIM & YOAN 351X351

JIM & YOAN DESPERT (INGENIEURS DU SON) : JIM (le Père) : après un passage dans les bureaux d’étude de l’Aérospatiale, il créé son studio d’enregistrement musical dans le Lubéron où il accueille entre autres Raoul Petite, Pierre Vassiliu, Paul personne et Bertignac. Il y enregistre également la musique du court-métrage de Dominique Dattola « La légende de Guillaume » composée par Paulo Mondano avec François Delfin à la guitare électrique. Jim intègre ensuite le célèbre studio d’enregistrement Harry Son en région Parisienne et pendant plus de 20 ans accompagne de nombreux groupes en tournées : Dupain, La souris Déglingué, Paulo Mondano, Pablo Moses, Tonton David, Calvin Russell, The Commitments, Raggasonic, Raoul Petite, Kid Créole and the Coconuts. Il s’est mis récemment à l’apprentissage du violoncelle. Pour Les 3 Vies du Chevalier, Jim Despert, assisté de Thierry Cisotto, a dirigé l’enregistrement en multipistes de la musique du film interprétée par l’Orchestre de Picardie au Théâtre Impérial de Compiègne. Il en a assuré le pré-mixage chez Imagine.

YOAN (le Fils) : passionné de Sound design et de Réalisation, il travaille comme ingénieur du son en post-production vidéo pour des émissions de télévision essentiellement chez HLC et Imagine. Comme réalisateur, il signe le clip de Raoul Petite « Fouffe Power » et celui de Noswad « Muddy Truck Driver ». Yoan a supervisé l’enregistrement du plateau des voix des 3 Vies du Chevalier et mixé la version télévision du film chez Centreville Télévision sur Protools. Il en a également mixé la version cinéma chez VDM sur Euphonix assisté de Toni di Rocco.

JOEL KRELLENSTEIN 351X351

JOEL KRELLENSTEIN (LUMIERES) : Après avoir été formé à l’école Louis Lumière puis à l’Australian film & TV school , il assiste à la photographie de long métrage : Bertand Chatry, Eric Gautier et Jean Claude Larrieu. Comme directeur de la photographie, il participe à de nombreux courts métrages en 35mm. Notamment ceux de Thomas Luntz, « Fin » de Stanley Mangenot, Laeticia Colombani et Marc-Henri Dufresne mais aussi pour ceux de Dominique Dattola : « la Finale de Pripyat », « la Légende de Guillaume » et « Le Procès ».

Il a par la suite dirigé la photographie des trois long-métrages de Denis Llorca pour les films du Jeudi : « Les Chevaliers de la Table Ronde », « la Belle au Bois » et « la Dame des Folies Bergères ». Versant documentaire, il dirige la photographie de « Un Américain à Tanger » de Mohamed Ullad Mohan, « Rambala » de Christian Passuello, et « Questions d’Enfance » de Emmanuelle Nobecourt. En 2012, il réalise son premier court métrage de fiction : « Devant la Loi » adapté de Franz Kafka. Il est aujourd’hui Opérateur de prises de vues pour France Télévisions.

Pour Les 3 Vies du Chevalier, Jöel Krellenstein a dessiné le story-board des scènes de reconstitution; il a dirigé la photographie de la captation musicale de l’Orchestre de Picardie au Théâtre Impérial de Compiègne accompagné à la régie lumières par Jean-Philippe Pellieux et supervisé l’étalonnage de l’ensemble du film sur Symphony chez Centreville Télévision.

sonothèque

MARIE GUESNIER & PIERRE MARTENS (SONOTHEQUE) : la Sonothèque a été créée dans les années 80 comme satellite de DC. Audiovisuel par Marie Guesnier & Michel Durrande pour gérer les archives sonores des opérateurs de prise de son qui ne voulaient pas voir détruites leurs bandes magnétiques originales à l’issue des mixages des films. La Sonothèque s’enrichit rapidement de milliers de sons du monde entier et devient une véritable banque sonore dédiée à l’illustration des productions de longs-métrages. 1990 : délocalisation en Provence; rencontre avec Pierre Martens, opérateur de prise du son passionné. La Sonothèque enregistre désormais à la demande des sons spécifiques en acoustique naturelle pour répondre aux besoins toujours plus exigeants de la chaîne numérique tout en continuant de valoriser ses fonds. La reconstitution complète des ambiances sonores est devenue sa spécialité. A ce jour, la Sonothèque dispose d’un patrimoine de centaines de milliers de sons et a déjà œuvré sur environ 5000 longs-métrages. La Sonothèque a participé notamment aux succès des productions de Roman Polanski, Claude Berri, Alain Resnais, Patrice Chereau, Michael Haneke, Lucas Belvaux, Jean-Pierre jeunet

Leur collaboration avec Dominique Dattola remonte à 1993 et pour les besoins du montage son des 3 Vies du Chevalier, Marie Guesnier & Pierre Martens ont enregistré, comme à leur habitude, une multitude de sons originaux intégrés à la colonne sonore du film en amont des mixages.

FELICIEN DELON 351X351

FELICIEN DELON (LE CHEVALIER A L’ECRAN) : Après avoir suivie une formation à l’Ecole du Studio d’Asnières, il se perfectionne au GITIS à Moscou, à l’école Nationale Supérieure de Kiev) et suit les cours des maîtres d’armes François Rostain et Patrice Camboni. Il développe parallèlement un réel savoir faire de magicien et de mentaliste.

On le retrouve au Théâtre dans Saveur et amertume mise sen scène Christina Fabiani, Belle(s) famille(s) mise en scène Eric Civanyan, Le songe d’une nuit d’été mise en scène Jean Louis Martin Barbaz, Le mariage de figaro mise en scène Stéphane Aucante, George dandin mise en scène Frédéric Jacquot, Un ouvrage de dames mise en scène Jean-Patrick Gauthier, Salomé mise en scène Chloé Gaboriaux, Départ et arrivé mise en scène Kazem shahryari, Le malade imaginaire mise en scène Patricia Vilon, Don Juan et Hamlet mise en scène Colette Roumanov, L’Ame de l’A mise en scène Aurore Stanek.

BALL 351X351

EMMANUEL BALL (LE SCULPTEUR) : né à Paris en 1947. Petit garçon, il passe son temps dans l’atelier de sculpture paternel à s’amuser avec de l’argile tandis que papa travaille et chante. Il quitte Paris très tôt pour Avignon où son père est nommé professeur à l’École des Beaux Arts. La géologie qu’il étudie à Montpellier exerce sa vision dans l’espace et lui fait découvrir le désert qui le marquera profondément. Au fil des ans, dessin et sculpture, résolument figuratifs s’affirment, tandis que s’étoffe sa collection de chansons rares et oubliées. Parallèlement à son activité professionnelle au CNRS, il poursuit un travail de sculpteur solitaire en dehors des courants. C’est au tournant du siècle qu’il réalise pour le square Nadar la nouvelle statue statue de bronze du Chevalier de la Barre en compagnie de Michel Jacucha.

JACUCHA 2  - 351X351

MICHEL JACUCHA (LE FONDEUR) : naissance dans la cuisine de ses grands-parents polonais en 1958 à Sevran en Seine Saint Denis. A cette époque, monsieur ne supporte que le lait de chèvre. Passé ce trauma, en 1976 il obtient un CAP de chaudronnier-fer puis devient batteur de cuivre. 1987 : il s’installe dans l’Hérault et s’intéresse au travail du bronze et plus particulièrement à la technique de la cire perdue. 1995 : installation d’un nouvel atelier à Maraussan. Parallèlement à son activité de sculpteur-fondeur, il met en place un espace de recherche et de formation en fonderie à vocation artistique : fonte au sable, fonte à la cire perdue, travail des métaux non-ferreux en feuille. Kalkolitik est né. Aujourd’hui, émancipé de la contrainte des matériaux, il poursuit son vagabondage introspectif et libertaire autour de son bestiaire, de l’émergence de l’homme et de ses symboles.  » Sans art, l’Humanité n’a aucune chance « .

AGIER 351X351

FRANCK AGIER (COMPOSITEUR 1959 -2012) : premier prix en violon, solfège, musique de chambre, harmonie et contrepoint au conservatoire de Marseille. Étudie la fugue et l’orchestration avec Michel Merlet. En qualité de violoniste : membre de l’orchestre national de Lille de J.-C. Casadessus. Membre créateur du Trio Cembre avec le pianiste Pierre Alain Volondat. Violon solo de l’ensemble Ars Nova fondé par Marius Constant pendant. Création et enregistrement pour France Musique des œuvres de nombreux compositeurs contemporains : Marc Monet, Giovanna Marini, Pascal Dusapin. Musicien de séances pour Jean-Jacques Goldman, Patrick Bruel, Michel Jonasz, Céline Dion, Michel Fugain, Charles Aznavour, William Sheller et Michel Legrand. Sur scène et pour la télévision pour Johnny Hallyday, Patrick Bruel, Michel Jonasz et Michel Legrand. Professeur de violon à l’école de musique de Montmorency. En qualité de compositeur et d’arrangeur : réalisation en duo avec Gérard Cohen Tannugi de musiques pour des magazines de télévision : Thalassa, Zone interdite, Envoyé spécial et Pièces à conviction. C’est sur cette dernière émission qu’il rencontrera Dominique Dattola. Franck Agier nous a quitté brutalement en 2012 suite à un terrible accident de Base Jumping. En son hommage, le film Les 3 Vies du Chevalier, lui est dédié.

COHEN T2 - 351X351

GERARD COHEN TANNUGI (COMPOSITEUR) : né le 12 Juin 1953 à Paris. Compositeur, Bassiste, Guitariste, Percussionniste, claviers; un musicien complet et prolifique. De 1973 à 1993, il accompagne sur scène François Béranger, Jean-Pierre Alarcen, Didier lockwood , Philippe Chatel, Serge Gainsbourg, Louis Chedid, Catherine Lara, Alain bashung et Jean-Lou Dabadie. Il suivra comme bassiste la tournée mondiale des Gipsy Kings avant de se tourner progressivement vers la musique pour le documentaire. De 1985 à 2013, il en compose pas moins de 1500 pour les chaînes de télévision françaises et collabore régulièrement avec les réalisateurs Jean-Charles Deniau, Jean-Michel Meurice, Elisabeth Drevillon et Olivier Dangely. La musique du film  » Les 3 Vies du Chevalier  » est sa première composition pour orchestre classique.

HOLT 351X351

OLIVIER HOLT (CHEF D’ORCHESTRE) : né à Paris en 1960 dans une famille d’artistes, Olivier Holt suit des études musicales variées : piano, percussions puis direction d’orchestre avec Léonard Bernstein et Charles Mackerras à la Hochschule für Musik de Vienne. Après des débuts au Théâtre du Châtelet à l’âge de 21 ans, il s’engage dans des productions lyriques à l’Opéra Comique, à l’Opéra de Lille et à l’Opéra de Marseille. Ces dernières années il a fait ses débuts aux USA avec le Philharmonique de Floride, en Italie avec l’Orchestre du Teatro Massimo, en Australie lors du Festival de Melbourne, à Copenhague lors du Tivoli Festival et, dans le cadre du Festival International de Bergen, avec le Bergen Philharmonic pour la Symphonie Fantastique. Olivier Holt a dirigé l’Orchestre de Picardie au Théâtre Impérial de Compiègne à l’occasion des séances d’enregistrement de la musique du film les 3 Vies du Chevalier avec Taiping Wang comme premier violon et Béatrice Warcollier comme Chef de choeur.

GIO-ID-351X351

FRANCOIS GIOVANGIGLI (AFFICHISTE DU FILM) : Etudie aux Beaux Arts d’Avignon. Il travaille sur l’image de l’homme face à la mort; sa pratique artistique y puise son inspiration. Nombreuses expositions de peinture en Europe. Créateur en 1991 du concept des « Monuments Provisoires » : installations monumentales montées sur échafaudage pour exposer ses Gisants : musée Toulouse Lautrec à Albi, musée des Tapisseries à Aix en Provence, musée d’Art Sacré à Pont Saint Esprit, musée de Montebelluna en Italie, musée de Chartres, Biwako Hall au Japon, Tacheles à Berlin… Il collabore avec les chorégraphes Yuko Kaseki, Mark Ates et la  troupe berlinoise de danse Butoh Devilangelo pour lesquels il réalise des environnements oniriques construits à partir de ses peintures à l’instar des Ballets Russes du début du siècle. Depuis 2008, il travaille en collaboration avec la société Epson à la mise en oeuvre de ses Digiglichromies avec comme sujet « les corporalités improbables », des tirages numériques grands formats élaborés sur les derniers traceurs Epson avec des encres pigmentaires. Depuis 2010, il travaille sur  les « corps célestes ». En 2013, création du visuel de l’affiche du film « Les 3 Vies du Chevalier » de Dominique Dattola. Leur première collaboration remonte à 1995 où les deux artistes ont oeuvré ensemble au montage de « La Fontaine Noire » un monument provisoire installé à Berlin dans le jardin de la friche artistique du Tacheles.

HENRI PENA RUIZ ECRIVAIN PHILOSOPHE PHOTO REGIS DUVIGNAU

HENRI PENA RUIZ (Philosophe) : né au Pré Saint Gervais en 1947. Docteur en philosophie, membre de la commission de réflexion de Bernard Stasi en 2003 sur l’application du principe de Laïcité à la demande de jacques Chirac, Il est également Maître de Conférences à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et conférencier de la Laïcité à travers le Monde. Nombreuses études et publications sur l’économie sociale et solidaire, les luttes pour l’émancipation, la mythologie et les grands penseurs comme Victor Hugo, Karl Marx, Spinoza, Condorcet, et Rousseau, dont certains ouvrages cosignées avec Jean-Paul Scot lui aussi interviewé dans le film. Henri Pena Ruiz a plus d’une vingtaine d’ouvrages à son actif publiés chez Plon, Fayard, Gallimard, Garnier Flammarion, PUF, Minerve et Bordas et vient de sortir chez Plon : « Le Dictionnaire amoureux de la Laïcité » où il est aussi question du Chevalier de la Barre.

Pour les besoins du film Les 3 Vies du Chevalier, il redéfinit les notions essentielles qui président à la Séparation des Églises et de l’État en renvoyant dos à dos les catholiques conservateurs et les « laïcards ».

CHARLES PORSET

CHARLES PORSET (Historien 1944 – 2011) : il se fit connaître dans le monde des dix-huitiémistes par son édition de l’Essai sur l’origine des langues de Jean-Jacques Rousseau, qui retint d’emblée l’attention de Jean Starobinski. La question de la construction de l’esprit, intimement associée à la sémiologie des Lumières, le conduisit ensuite à éditer l’Essai sur l’origine des connaissances humaines de Condillac dans la Collection Palimpseste, qu’il dirigeait également. Suivre Charles Porset dans les voyages qu’il accomplit alors pour diffuser la pensée des Lumières donne quelque peu le tournis. Il travailla, à la Bibliothèque Saltykov-Schchedrin de Saint-Pétersbourg, à la révision du tome IV du Corpus des Notes marginales de Voltaire, que publiait l’Académie de Berlin. On le retrouvait à Marburg ou Francfort pour des conférences sur le Révolution. Il participa à Tokyo, avec l’Institute of Japan, à la réalisation d’un film documentaire sur « Voltaire et Rousseau, les frères ennemis ». Charles Porset était Chargé de recherches et membre du Centre d’Etude de la Langue et de la Littérature Françaises des XVIIe et XVIIIe siècles du CNRS et de l’Université de Paris Sorbonne / Paris IV. (Court extrait de la biographie de Charles Porset rédigée par son ami Daniel Droixhe, Professeur émérite de l’Université Libre de Bruxelles et avec l’aimable autorisation du site de la Société Wallonne d’étude du 18e siècle).

Dans Les 3 Vies du Chevalier, Charles Porset nous rappelle les grands enjeux philosophiques du siècle des Lumières. Le film lui est dédié au même titre que Franck Agier.

François Jacob 351X351

FRANÇOIS JACOB (Historien) : né le 27 mars 1963 à Savigny-sur-Orge. Lecteur à l’Université Gorki de Kharkov en 1989, il devient conseiller pédagogique au consulat de France de Saint-Pétersbourg en 1991. Doctorat de littérature française à l’Université Paris IV Sorbonne en 1993. Maître de conférences à l’Université de Franche-Comté depuis juin 1995. Il exerce depuis septembre 2002 les fonctions de conservateur de l’Institut et Musée Voltaire de Genève. En 2012, il est nommé co-chef de projet de l’organisation du Tricentenaire Jean-Jacques Rousseau à Genève : « 2012 Rousseau pour tous ». Il est actuellement Président de la Société Jean-Jacques Rousseau et Secrétaire de la Société d’Histoire & d’Archéologie de Genève.

L’Institut & Musée Voltaire de Genève est partenaire de l’aventure des 3 Vies du Chevalier depuis 2005. Au-delà de sa caution intellectuelle pour le projet, François Jacob nous a ouvert ses collections, guidé dans la correspondance foisonnante de Voltaire relatant de l’affaire du Chevalier de la Barre et permis de filmer un des fameux exemplaires originaux du Dictionnaire Philosophique Portatif du philosophe qui brûla au même bûcher que le Chevalier. Son interview dans le film éclaire la place prise par ce dictionnaire dans le procès du blasphémateur et la position de Voltaire avocat à l’annonce de la tragédie.

JEAN-PAUL SCOT Source la dépêche 201204180844

Jean-Paul Scot (Historien) : né en 1943 à Nîmes de parents ouvriers, licencié d’histoire générale et économique à Montpellier puis agrégé à Paris en 1969. Il devient chargé de cours d’histoire économique à Amiens de 1975 à 1980 et professeur de khâgne au lycée Lakanal à Sceaux. Il publie, aux Editions Sociales et aux éditions Armand Colin, des ouvrages élaborées lors de ses cours sur le nazisme ou l’histoire de la Russie. En 2001 il effectue, en collaboration avec son ami Henri Pena-Ruiz, un travail de synthèse sur les combats politiques et sociaux de Victor Hugo « Un poète en politique » chez Flammarion. Une recherche qui le conduit à découvrir les enjeux de la laïcité aujourd’hui. Il publie en 2005, au Seuil « L’Etat chez lui, l’Eglise chez elle, comprendre la loi de 1905 ». Depuis la publication de cet ouvrage, il a participé à de nombreux colloques universitaires et débats publics et prononcé de nombreuses conférences sur les origines de la séparation des Églises et de l’État et sur les problématiques de la laïcité aujourd’hui en France et en Europe.

Pour les besoins du film Les 3 Vies du Chevalier, il nous rappelle l’éphémère et méconnue séparation de la Commune de Paris en 1871 et les grands principes de la loi de 1905.

Source Le Télégramme - 1202174774.jpg

Henri Leclerc (Avocat) : depuis 1955, il intervient régulièrement dans les affaires criminelles, dans le secteur pénal économique et celui de la santé. Il déploie également une activité soutenue en droit de la presse, des libertés publiques et et de la défense de la vie privée. Commandeur de la Légion d’Honneur, cet ancien membre du Conseil de l’Ordre des avocats de Paris a été président de la Ligue des Droits de l’Homme de 1995 à 2000. On lui doit notamment « Les Médias et la justice » coécrit avec Jean-Marc Théolleyre à destination du Centre de formation et de perfectionnement des journalistes, « Un Combat pour la Justice » aux Editions La Découverte et « Le Code Pénal » aux Editions du Seuil.

Pour le film Les 3 Vies du Chevalier, Maître Henri Leclerc nous rappelle les pratiques de la justice sous l’ancien régime, cette fameuse justice du Roy qui valu au Chevalier de la Barre un procès inéquitable sur fond d’impiété.

FRANCK FERRAND

Franck Ferrand (Historien) : Né à Poitiers le 12 octobre 1967, il sort diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris en 1989 et obtient deux ans plus tard, un DEA d’histoire et civilisations à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences sociales. De 1999 à 2003, il se consacre essentiellement à l’écriture ; un enchaînement régulier de publications, pour la plupart historiques, chez Flammarion, Perrin, Le Chêne, Tallandier, XO et Tempus. De 2003 à 2008, il anime sur Europe 1 l’émission radiophonique « Les histoires de l’Histoire » et anime toujours actuellement, pour cette même station, la quotidienne « Au cœur de l’histoire ». À partir de septembre 2011, il anime à la télévision, pour France 3, l’émission « L’Ombre d’un Doute » en deuxième partie de soirée.

Pour les besoins de la narration du film Les 3 Vies du Chevalier, Franck Ferrand nous détaille la galerie des protagonistes de l’intrigue d’Abbeville et les conditions exactes d’une affaire de rancœur personnelle qui transforma à l’époque un vaudeville navrant en procès politique.

SLIDER FILM 2

Membres des équipes du film dont les biographies ne sont pas détaillées plus haut : Ara Abramian – Arfan Alhanbali – Sandra Amara – José Arias – Marian Argac – Denis Bardonnet – Rose Bardonnet Lowry – Laurence Battistel – Jacques Benoist – Aurélia Bernard Moulin – Anne-Sophie Boissenin-Piquion – David Bonneault – Jean-Claude Bonnet – Nicole Bossut-Perron – Christophe Boulard – Christian Boulmier – Laure de Boulois – Martin Bouvier – Jean-Antoine Boyer – Jean-Louis Brunel – Charles Candé – Marco & Didier Carlier – Richard Carlier – Jean-Michel Castagne – William Caumette – Claudine Chacoux – Sabine Chalvin-Le Guern – Marina Chamot-Leguay – Gilles Claraz – Jérémie Celant – Lyes Chekir – Thierry Cisotto – Hélène Cordoliani – Guillaume Corréard – Sylvain Courteix – Olivier Crou – Elisabeth Dalbe – Olivier Dangely – Nathanael Daniau – Quentin Dany – Théo Dattola – Gérard Da Silva – Caroline Delorme – Olivier & Raymond Défossé – Vincent Defurne – Emel Dogan – Clément Duaré – Nicolas Duchêne – Florence Dumé – Anne Duthil – Natalia Erlikh – Medhi Eskandari – Christian Eyschen – Bastien Farout – Alain Fay – Manuel Forté – Yann Galerne – Catherine Get – Marie-Luce Gillet – Jean-Paul Girbal – François Giovangigli – Jean-Paul Yves Le Goff – Babu Gogineni – Franck Goncalvez – Jean-Louis Gourreau – Rémy Gruenais – Bernard Guide – Arnaud Guilbert – Gérard Helley – Fanny Herman – Bernard Houpline – Laurent Inquimbert – Kouraguine Jacoby – Marius Javel – Gabriel Jay & Lulu – Pierre Jourdan – Karim Kamel – Marie-Claude Laurent – Marianne Labussiere – Marc-Gilbert Lachin – Edwige Laforêt – Michel Lamy – Jacques Lanfranchi – Bruno Lazarewitch – Francis Lecomte – Jean-Pierre Leguay – Fabien Lejeune – Jean-Luc Lejeune – Yann Leonarduzzi – Véronique Leroux-Thirault – Fabien Lesaffre – Joëlle Lothe – Marie-Pierre Macarez – Evelyne Maillot-Ungureanu – Céline Mata – Anna Mars – Philippe Meffroi – Marie-Claire Méreaux – François Merlet – Daniel Mesguich – Véronique Mesnier – Laure Morin-Doicov – Alain Mortimore – Philippe Mouton – Roland Munter – Alain Mussafia – Marie-Laurence Nanty – Gail Noyer – Stéphane Panouillot – Enora Paul – Jean-Philippe Pellieux – Pénélope Perdereau – Estelle Pessemesse – Jeanne-Olivier Pierra – Tony Pitiot – Bernard Philippe – Marie-France Plays – Etienne Plet – Catherine Presle – Philippe Raffalli – Laurent Rannou – Nathalie Renaud – Joanna Rezler – Luc Riff – Mathilde Rique – Toni Di Rocco – Sabine Roch Leicher – Christophe Rocher – Christian Rousseau – Jean-Jacques Roussel – Rémi Roy – Pierre Roy – Yves Ruellan – Olivier Talpaert – Patrick Thibault – Alain Sac-épée – Bertrand Sachy – Pierre Sainteny – Marc Sage – Virgile Sanchez – Martine Sannier – Yvan Sannier – Sandra Schultze – Magali Serre – Jean-Marc Schiappa – Bruno Sicaud – Jérôme Sonigo – Virginia Subramaniyam – Thomas Suchetet – Salim Tabti – Vincent Tormos – Tudor Ungureanu – Daniel Vaillant – Pierre Verdez – Pascal Verrot – Alain Vierre – Michèle Villatte – Cédric Vivier – Taiping Wang – Béatrice Warcollier.

Sans oublier les entreprises et organismes partenaires qui nous ont apporté directement leur soutien : ACAP – Agovision – Allo Jazz – Atelier des Archives – Arizona Films – Cap Ciné – C’est au Quatre – Centreville Télévision – Compagnie des Remisages – Commission Nationale Française pour l’Unesco – Conseil Régional de Picardie – Ensemble Vocal de Picardie – Gresh Production – Imagine – Institut et Musée Voltaire de Genève – Kalkolitik – LuxTag – Microservice – Orchestre de Picardie – Premier Plan – Théâtre Impérial de Compiègne – Vidéo Digital Multimédia – Ville de Maraussan – Vivement ce Soir.

Remerciements en Picardie : Abbaye de Willancourt – Archives de la Somme – Archives Diocésaines d’Amiens – Bibliothèque Municipale d’Abbeville – Cinéma le Rex d’Abbeville – Cinéode – Chemin de Fer de la Baie de Somme – Courrier Picard – France 3 Picardie – Groupe Labarre – Maison de l’Europe de Compiègne – Police Municipale de Compiègne – TV 200.

Remerciements en Île de France : 18e du Mois – Arts et Mouvants allant vers – Association Le Chevalier de la Barre – Association Internationale du Chevalier de la Barre – Cinemeccanica France – Commission du Film Île de France – Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique – Mairie du XIe Arrondissement – Musée Carnavalet – Musée de Montmartre – Théâtre de la Comédie Française – Université de la Sorbonne.

Remerciements en Occitanie : Conseil Général des Alpes de Haute Provence – Domaine des Bories de Niozelles – Rencontres Cinéma de Manosque – Syndicat d’initiative de Maraussan.

Remerciements en Amérique du Nord : Freedom From Religion Foundation USA – Association Humaniste du Québec.

Le réalisateur tient à remercier également : les Bénévoles de l’Association AZOTH Studio – les Souscripteurs des « 3 Vies du Chevalier » mais aussi : Yves Bailleul – Xavier Bazot – Patrick BrouxAnnette Carayon – Robert Delbarre – Raymond Défossé – Cédric Eloy – Juliette Flament – Jean-Pierre Garcia – Maxime Gremetz – Claire Grimaldi – Pascal Haas – Claude Jacquette – Philippe Jacquette – Jorge Kroupensky – Michel Lafosse – Marie-Pierre Larrivé – Laure Legrand – Stéphane Marchet – Michel Moreau – Martine Marmet – Pierre Marmet – Ronnie Munter – Serge Pesce – Franck Petit – Pascal PrivetSandra Pozzo di Borgo – Gérard Raphael – Dominique Reitzman – Larissa Reitzman – Alain Reuters – Mirella Rosner – Docteur RX – Laurent Schuh – Bernard Stasi – Michel Virard – Peter Watkins. Et tous ceux qu’il aurait pu oublier dans cette longue aventure… Spéciale dédicace à sa fidèle caméra Canon XL1. Cliquez sur l’image ci-dessous pour consulter le rapport technique :

XL1 FACE A-WEB
Back to Top