Courriel de Francine Roussel à Dominique Dattola (extrait)

  by    0   0

ESPEJe viens dès ce soir te donner quelques nouvelles, je complèterai plus tard. Ton texte a donc été lu ce matin, avant les interventions de Laurent Lemarchand et Christiane Mervaud. Merci pour ce texte émouvant. Christiane Mervaud défend le même point de vue que toi sur les vrais motifs du procès fait au Chevalier. Son propos sur le film : « Excellent ». Je lui ai dit ton regret de n’avoir pu la rencontrer. Ton film a été jugé « beau », très riche. Des enseignants le trouvent un peu long et envisageraient de le projeter à leurs élèves en plusieurs fois. Je sais que tu ne vois pas les choses ainsi.

Henri Pena Ruiz, en introduction, a évoqué ton absence et sa raison et a exprimé une pensée particulière et amicale à ton égard. Il est resté deux heures. L’amphi était à peu près plein, dont pas mal de jeunes qui ont été très sollicité par HPR pour poser leurs questions.

Cela fait maintenant la quatrième fois que je vois ce film, je ne m’y ennuie toujours pas, le trouve toujours aussi beau et construit avec intelligence. J’espère que ce petit compte-rendu ne perturbera pas tes préoccupations actuelles. Jean Michel Sahut a suggéré de t’envoyer l’affiche concoctée par Jean François Brochec qui a vraiment fait un gros travail pour assurer cette journée.

Je t’embrasse.
Francine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top